Les jouets anciens, c’est tout simplement rigolo

Ils produisent de la fumée, de la lumière, du bruit, de l’air, de pirouettes avant, arrière… ils roulent, il marchent, il courent, font semblant de manger, de cuisiner, de couper des cheveux, montent et descendent de moto, relèvent le cokpit de leur avion pour saluer la foule… les animations de ces belles mécaniques sont presque sans limite. 

Proches de la poésie et à l’origine du jouet, les créations Fernand Martin, Lehmann, Guntermann ont enthousiasmé les foules laborieuses du XIXe siècle en mimant les attitudes de toutes les sociétés, caricaturant les métiers, les conditions, les préjugés. Comme l’enfant devait rire, les pitreries ont été le fond de commerce des constructeurs mais la drôlerie savait aussi prendre place dans les affaires sérieuses en matière ferroviaire ou automobile. Au lendemain de la guerre de 1039/1945, les Japonais excellent dans l’art du battery toy et du robot avec les marques Rosco, Linemar, Nomura, Yoshiya, Horikawa, Yonezawa, Alps, Modern Toys, Haji…